Invasion Radio TV

Antonio Guterres a proposé deux options pour aider Haïti à mettre un frein à l’insécurité

Antonio Guterres a proposé deux options pour aider Haïti à mettre un frein à l’insécurité

Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, préoccupé par la crise sécuritaire actuelle en Haïti, décrit dans un rapport présenté le mardi 15 août au Conseil de sécurité, deux options pour permettre à Haïti de mettre fin à l’insécurité : apporter un appui logistique à une force multinationale et à la police haïtienne et renforcer une mission politique des Nations Unies déjà en Haïti.

D’après Guterres, la situation présente n’est pas propice au maintien de la paix. Sa position rend donc impossible l’envoi des casques bleus.


« Rien de moins que l’utilisation robuste de la force, complétée par une série de mesures non cinétiques, par une force de police multinationale spécialisée et capable, dotée de ressources militaires, coordonnée avec la police nationale, ne serait en mesure d’atteindre ces objectifs. » a déclaré Antonio Guterres mardi dernier.

« La loi et l’ordre devaient être rétablis, les gangs désarmés, les installations stratégiques et les routes sécurisées et une présence de l’État rétablie pour fournir des services de base », soutient le secrétaire général des Nations unies.

Dans son document, M. Guterres dit que toute activité de gang ciblée doit aussi protéger les individus. et respecter les droits de la personne et les garanties d’un processus équitable.

invasionradiotv

invasionradiotv

Laisser un commentaire