Invasion Radio TV

Attaque meurtrière contre un minibus : la violence des gangs persiste à Morne-à-Cabris

Attaque meurtrière contre un minibus : la violence des gangs persiste à Morne-à-Cabris

La spirale de violence orchestrée par des bandits armés à Morne-à-Cabris a atteint un nouveau sommet le dimanche 18 février 2024, lorsqu’un minibus assurant la liaison entre Port-au-Prince et Mirebalais a été la cible d’une attaque meurtrière. Des syndicalistes rapportent au moins 10 décès tragiques.

L’année en cours a été le témoin d’une montée en flèche des violences perpétrées par les gangs armés, une réalité confirmée par plusieurs instances locales et internationales. Parmi les secteurs les plus durement touchés figure le transport en commun.

Le dimanche fatidique, un minibus bondé de passagers en provenance de la capitale a été attaqué par des criminels opérant au niveau de la Route Nationale No3. Les assaillants ont ouvert le feu sur le véhicule, faisant un bilan préliminaire d’au moins 10 morts, dont le chauffeur, connu sous le surnom de « Tiblan », et plusieurs blessés. Des rapports non confirmés évoquent même la perte d’un bras pour l’aide-chauffeur, victime d’un projectile.

L’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), confirmant cette tragédie, a vivement condamné l’attaque. L’organisme syndical souligne que cet événement a profondément choqué les habitants du Plateau Central.

L’insécurité galopante coïncide avec les discussions en cours sur le déploiement éventuel de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMS) sur le sol haïtien. Certains observateurs estiment que l’escalade de la violence pourrait être utilisée par le gouvernement de facto pour justifier l’urgence d’une intervention multinationale.

invasionradiotv

invasionradiotv