Invasion Radio TV

Pétition contre les foires agricoles et contre les activités futiles liées à la fête de l’agriculture et du travail en Haïti

Pétition contre les foires agricoles et contre les activités futiles liées à la fête de l’agriculture et du travail en Haïti

Notre pays est en difficulté avec des crises chroniques caractérisées par une insécurité généralisée, une pauvreté extrême et la faim. À l’heure actuelle, la population haïtienne languit dans la pauvreté. La souffrance de nos compatriotes doit être un défi pour notre conscience morale et notre responsabilité civique.

En effet, Haïti évolue actuellement dans un état déplorable provoqué par une carence de vivres alimentaires, la difficulté de circuler, le prix élevé des carburants, l’absence d’intrants agricoles pour la production nationale. Et, de fait, les Haïtiens pour la plupart se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire. Selon les rapports du Conseil national pour la sécurité alimentaire (CNSA) et d’autres organisations humanitaires, plus de 4.9 millions d’Haïtiens sont en situation de crise alimentaire. C’est le reflet d’une crise agricole et d’une socio-politique qui a trop duré dans le pays. Nous sommes en face du déclin du secteur agricole.  En conséquence, Haïti n’est pas en mesure de célébrer la fête de l’agriculture et du travail en cette’année 2023.

Compte tenu de la situation difficile que connait le pays, ALLO AGRO / PROMODEV, Tèt Kole Tipeyizan, MOKTAD, la Fondation Maurice Sixto, PHEGUDES, Mouvman Mwen Se Sitwayen Grand’Anse et ATEDAH,………, demandent au Gouvernement de la République, aux membres du Haut Conseil de Transition, aux partenaires et bailleurs internationaux de ne pas appuyer les foires agricoles ni financer les vaines activités relatives à la fête de l’agriculture et du travail.

Ces organisations profitent de cette opportunité pour suggérer à ces décideurs de prendre toutes les dispositions pour lancer la production agricole nationale en lien avec des stratégies de protection de l’environnement en Haïti.

ALLO AGRO / PROMODEV et les autres organisations signataires de cette pétition demandent aux juges de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif de ne pas approuver les requêtes portant sur des dépenses ayant rapport avec l foires agricoles et avec les vaines activités relatives à la fête de l’agriculture et du travail.

ALLO AGRO / PROMODEV et les autres organisations signataires de cette pétition encouragent la réalisation des journées de réflexion, conférences et des marches pacifiques  de revendication à travers le territoire national et dans la Diaspora en vue d’envisager les possibilités de définir de nouvelles mesures pour initier des plans, programmes et projets durables susceptibles de mettre Haïti sur la voie du progrès et du développement durable.  

Nan kondisyon difisil nou ye la a, paka gen selebrasyon fèt agrikilti ak travay nan peyi a pou ane sa a

Twòp ensekirite fè peyizan ak madan sara yo paka pote pwodwi yo nan mache

nou paka nan òganizasyon fwa ni nan reyalize move aktivite pou  fete agrikilti ak travay ane sa a 

Pou jan peyi a ye la a, paka gen fwa agrikòl pou bay woulib ak zòt pou mete lajan nan pòch apatrid yo,

Nou mande pou yo itilize lajan fwa yo ak aktivite premye me yo pou achte semans, vaksen, ak lòt entran agrikòl epi ekipman agrikòl pou kore pwodiksyon nasyonal la.

Sipann pase pwodiksyon nasyonal la nan betiz.

Nou dwe pran premye me a pou nou relanse pwodiksyon nasyonal la.

ALLO AGRO / PROMODEV denonse tout tantativ pou gaspiye lajan leta a nan òganize swadizan fwa ak fèt agrikilti ki pap iede pri manje bese.  

Fwa agrikòl tradisyonèl yo pa janm yon bon vitrin pou montre pwogrè ak jefò pwodiktè yo nan peyi a.  

Évitons le gaspillage des ressources de l’État Haïtien et des bailleurs dans la fête de l’agriculture et du travail. Profitons du premier mai pour lancer la production nationale en Haïti

invasionradiotv

invasionradiotv

Laisser un commentaire