Invasion Radio TV

Les déplacés de Carrefour-Feuilles vivent dans des conditions précaires au Gymnasium Vincent

Les déplacés de Carrefour-Feuilles vivent dans des conditions précaires au Gymnasium Vincent

Des résidents de Carrefour-Feuilles, contraints de quitter leur quartier en raison des violences perpétrées par des gangs armés, endurent des conditions de vie difficiles au Gymnasium Vincent, où ils ont trouvé refuge. Après quatre mois d’attente, ces déplacés appellent les autorités compétentes à prendre des mesures immédiates pour faciliter leur réinstallation dans des lieux plus appropriés.

La localité de Carrefour-Feuilles, dans la commune de Port-au-Prince, a été assiégée par des bandits lourdement armés, forçant la population à abandonner leurs domiciles. Les déplacés se retrouvent actuellement dans des centres d’hébergement provisoires, notamment au Gymnasium Vincent, où la surpopulation et les conditions précaires prévalent.

Sous des tentes et des abris improvisés, ces réfugiés endurent des conditions de vie qui devaient être « provisoires », mais qui s’éternisent. Dans l’enceinte même du complexe sportif et éducatif, les mauvaises conditions de vie persistent, avec des témoignages de désespoir mettant en lumière l’insalubrité et l’absence de services sociaux de base.

Les déplacés expriment leur désarroi face à l’absence d’assistance des autorités, soulignant que les responsables au plus haut niveau de l’État ne leur ont jamais porté secours. Ils lancent un appel pressant aux autorités pour qu’elles prennent des mesures en vue de leur réinstallation dans des lieux plus adaptés, mettant en avant leur impatience et leur désespoir face à l’absence d’efforts visibles de la part des autorités compétentes.

invasionradiotv

invasionradiotv

Laisser un commentaire