Invasion Radio TV

Les autorités du pays ont admis que Savane Pistache et ses environs figurent parmi ces zones perdus

Les autorités du pays ont admis que Savane Pistache et ses environs figurent parmi ces zones perdus

Au milieu de la montée de l’insécurité en Haïti, la préoccupation autour des territoires perdus devient une situation préoccupante. Le Premier ministre, le Dr. Ariel Henry, la Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Emmelie Prophète Milcé, et le Directeur Général de la PNH, Frantz Elbé, ont admis que Savane Pistache et ses environs figurent parmi ces zones perdus.

Les habitants de Savane Pistache ont exprimé leur mécontentement à travers des manifestations, réclamant une réponse policière face à l’escalade des activités criminelles du gang « Grand Ravine ». Malheureusement, ces appels légitimes ont été ignorés par les prétendus dirigeants.

La population de Carrefour-Feuilles, en particulier dans la région de Savane Pistache, endure depuis des mois une période de turbulence. Les membres du gang « Grand Ravine » alimentent l’instabilité en cherchant à exercer leur contrôle sur la zone. Malgré les demandes désespérées d’intervention, les habitants continuent d’être laissés sans assistance concrète de la part de la Police Nationale d’Haïti.

Rétablir l’ordre dans ces territoires perdus et garantir le droit fondamental à la sécurité des citoyens sont des défis essentiels pour la stabilité à Haïti.

invasionradiotv

invasionradiotv

Laisser un commentaire