Invasion Radio TV

Lancement de la 7e édition du Concours de textes et de reportages sur les droits humains et de la 1ère édition du « Prix Franckétienne de l’Excellence »

Lancement de la 7e édition du Concours de textes et de reportages sur les droits humains et de la 1ère édition du « Prix Franckétienne de l’Excellence »

Le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle est intervenu, ce jeudi 3 août 2023, à la cérémonie de lancement de la 7e édition du Concours national de textes et de reportages sur les droits humains, et de la première édition du « Prix Franckétienne de l’Excellence ». Deux initiatives de l’Office de la protection du citoyen (OPC) visant, d’une part à impliquer davantage les jeunes dans la promotion d’une culture des droits humains, d’autre part, à honorer chaque année, une personne physique ou morale, de nationalité haïtienne, qui excelle dans un quelconque domaine d’activité.

« La cérémonie de ce matin abonde de symboles. On se trouve dans la salle Victor Benoit de l’OPC pour parler des droits humains, de la citoyenneté et lancer parallèlement le Prix Franckétienne de l’Excellence », a lâché tout de go le ministre Nesmy Manigat qui s’est réjoui que le lancement de cette double activité soit fait en présence de plusieurs personnalités politiques, de la société civile haïtienne, de responsables de la Police nationale, de dirigeants d’organisations de défense des droits humain et de l’ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti.

« L’éducation doit aller de pair avec le respect des droits humains ; droits nécessaires à l’exercice de la citoyenneté », a défendu le ministre Nesmy Manigat qui a rappelé, à l’occasion, son engagement formel de finaliser avec l’OPC le protocole relatif à l’éducation à la citoyenneté qui sera renforcée à travers tout le cycle de la formation classique allant du préscolaire au secondaire 4.

Quant au protecteur du citoyen, le Dr. Renan Hédouville, il a plaidé la cause de l’éducation à la citoyenneté, de la promotion de la culture des droits de l’homme comme des éléments essentiels capables d’aider à endiguer les vagues destructrices de la délinquance juvénile, de la débauche, de la criminalité et des pratiques malhonnêtes et immorales.

Ayant pris également la parole à cette cérémonie, l’ancien ministre de l’Éducation nationale, le professeur Victor Benoit – dont la salle où a été organisé l’événement porte le nom -, a mis l’accent sur la portée d’un tel concours qui traite de la question des droits humains. Un sujet, a-t-il poursuivi, qui est d’importance capitale, notamment pour les Haïtiens ; car, la défense des droits humains fait partie du référentiel historique, fondamental et fondateur de l’Etat d’Haïti, ceci depuis la cérémonie du Bois-Caïman. Ce sujet est également important pour le pays parce qu’il est dans l’actualité étant donné que la menace plane violemment, depuis un certain temps, sur le droit à la vie, le droit d’existence des Haïtiens, a-t-il fait remarquer.

La 7e édition du Concours de textes et de reportages sur les droits humains comprend trois catégories. La catégorie A concerne les jeunes journalistes ; la catégorie B, les étudiants et la catégorie C est dédiée aux élèves.

Pour chaque catégorie, il est proposé aux postulants deux ou trois sujets. Par exemple, l’un des trois sujets soumis aux élèves est formulé dans les termes que voici : ‘’Pourquoi faut-il encourager et défendre une école inclusive fondée sur l’égalité des chances en lieu et place d’une « école à double vitesse » ‘’.

Pour d’autres informations concernant ce concours, les jeunes intéressés peuvent envoyer leurs messages via ce courriel : concoursopchaiti@gmail.com ou composer le numéro suivant : (509) 2999-1212

invasionradiotv

invasionradiotv

Laisser un commentaire